Babcock Ranch, première ville verte des Etats-Unis

ville verte

Située en Floride, Babcock Ranch est la première ville verte des Etats-Unis. Cette réalisation est un projet de Syd Kitson, un ancien footballeur américain qui a évolué au sein de la ligue de football américain. Cet investisseur a décidé de créer une ville 100% écologique, qui sera entièrement alimentée par l’énergie solaire.

Babcock Ranch, la ville verte qui fonctionne au solaire

Selon les prévisions de Syd Kitson, les premières maisons de Babcock Ranch seraient habitables en début de l’année 2017. La ville verte a été construite pour accueillir dans les 50 000 personnes, et les travaux de constructions sont aujourd’hui en plein essor. Les chantiers ont démarré 10 ans après l’acquisition des terrains par leur propriétaire. Cet ancien footballeur des Green Bay Packers et des Dallas Cowboys explique les motivations qui l’ont conduit à investir dans un projet entièrement écologique. Il tenait à démontrer qu’il est tout à fait possible d’allier la croissance économique et la protection de l’environnement.

Une ville écologique sur mesure

Le projet de Syd Kitson prévoit la construction d’écoles publiques, de parcours de randonnées et d’espaces commerciaux. L’ensemble de la ville sera entièrement alimentée en énergie solaire. L’électricité sera produite par une ferme solaire, et sera ensuite réinjectée chez Florida Power and Light (FPL), la compagnie d’électricité de Floride. La production d’électricité est prévue pour alimenter 21 000 foyers. Le prix des logements varie entre 200 000 et 800 000 dollars, soit une équivalence en euros de 174.000 à 697.000 pour les constructions les plus chères.

Retour sur l’historique du projet

Ce projet de construction a connu quelques difficultés lors de son lancement. Acheté 10 années auparavant, le terrain n’a pas pu être exploité en raison de la crise financière mondiale de 2007. Au moment de l’achat du terrain, l’investisseur s’est heurté à l’opposition des habitants, très inquiets des répercussions de la création de la cité verte sur leur confort rural. Dans la crainte d’une atteinte à l’environnement, certains riverains avaient même menacé de lancer une action en justice afin de stopper les transactions. Pour ne pas bloquer le projet de vente et afin de trouver un compromis, Syd Kitson a décidé d’acheter la totalité des terrains appartenant à la famille Babcock, soit environ 370 km². Il a ensuite revendu une grande partie de la surface achetée à l’état de Floride, pour la création d’une réserve naturelle atteignant presque 295 km² au total.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *