Bien choisir son chauffe-eau

choisir-chauffe-eau

Equipement indispensable dans une maison, le chauffe-eau peut être utile dans la douche ou dans la cuisine et représente environ 15 % de la facture en énergie.

Vu son importance, il convient donc de le choisir avec minutie, pour une première installation ou pour un changement. Alors, pour réussir le choix de son chauffe-eau, il faut tenir des besoins du foyer et des caractéristiques de l’appareil.

 

Bien identifier ses besoins

Au premier plan, se trouve le confort que peut offrir le chauffe-eau. En effet, il génère habituellement, 40 litres par personne et au quotidien. C’est dire qu’en fonction du nombre de personnes dont est constitué le ménage, vous pouvez choisir entre un ballon petit ou surdimensionné. Puis, la question à se poser est celle de l’aspect pratique, eu égard à l’espace disponible. Y-a-t-il suffisamment de place dans la cuisine ou dans la douche pour recevoir le chauffe-eau voulu ? Qu’il soit vertical, horizontal, sur socle ou mural, le chauffe-eau doit être posé en toute sécurité et intégré facilement au logement.

De même, la durée de vie et la qualité de l’eau que peut contenir le chauffe-eau sont à considérer avant tout achat. Une eau calcaire peut détériorer la résistance de l’équipement, tandis que douce, l’eau peut endommager la cuve, à moins qu’elle soit conditionnée pour tenir face à la corrosion.

Quel type d’installation privilégier ?

Ils diffèrent en fonction du prix, du mode de fonctionnement et de l’installation. Ainsi, généralement, il existe des chauffe-eaux électrique, thermodynamique, à gaz et solaire. Plus apprécié par la majorité des foyers, le chauffe-eau électrique coûte entre 200 et 1 500 € et permet de faire d’importantes économies d’énergie. Efficient, l’électrique peut être équipé d’un système de programmation en cas d’absence ou de visualisation du niveau de l’eau.

Quant au chauffe-eau thermodynamique, il est composé d’un ballon et d’une pompe à chaleur, et se sert de l’air pour chauffer l’eau : son achat et sa pose reviennent à 2 700 € environ. Monobloc ou split, il permettra à son utilisateur de ne payer que le tiers de son ancienne facture, tout en profitant d’une bonne qualité de chauffage.

En ce qui concerne le chauffe-eau gaz, il coûte en moyenne 600-1 000 € et emmagasine l’eau chaude pour la journée. Le plus coûteux, c’est le modèle solaire : 6 000 à 7 000 € pour protéger l’environnement et économiser 50 à 70 % sur les dépenses énergétiques annuelles.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *