Un très beau succès pour l’investissement en lmnp dans l’ancien

Les résidences avec services sont compatibles avec le statut lmnp (Loueur en meublé non professionnel). Au vu des domaines d’application, l’investissement immobilier dans l’ancien propose une belle performance.

Un investissement qui séduit !

Les personnes qui souhaitent investir dans l’immobilier ont une multitude de solutions. Toutefois, le statut lmnp, que ce soit dans le Lmnp ancien ou neuf, est attractif, car il est compatible avec les résidences de services. Pour rappel, ces dernières peuvent être en lien avec des logements dédiés aux seniors, aux étudiants, aux affaires, et même au tourisme. Il a donc un côté séduisant notamment au vu des revenus complémentaires qu’il est en mesure d’apporter. Si auparavant, les investisseurs expérimentés étaient les seuls à débarquer dans le secteur, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Des amateurs qui souhaitent préparer leur retraite sont de plus en plus nombreux à opter pour cette solution souple et fiable. Elle a l’avantage de demander peu de connaissances immobilières.

Le coût de l’investissement dans l’ancien est réduit de 20%

Cet attrait pour le lmnp est expliqué par la rentabilité qui s’articule entre 4.70 voire 5.50%. Elle est également rapide grâce au passé du bien immobilier. Comme ce dernier existe, le nouveau propriétaire possède déjà des données concernant la taxe foncière, les charges ou encore le loyer. En confrontant les différentes informations, le projet se dessine immédiatement. En parallèle, l’intérêt porté pour ce statut s’explique aussi par le coût de l’investissement. Il est plus faible que dans le neuf et selon les experts de La Vie Immo, il serait 20% moins élevé.

Le statut lmnp peut-être couplé à l’avantage Censi-Bouvard

Les points forts sont déjà nombreux, certains investisseurs aimeraient les multiplier. Ils seront déçus d’apprendre qu’il est impossible d’opter pour une réduction d’impôt, mais les charges afférentes peuvent être déduites dans leur intégralité. Sur plusieurs années, cette technique peut s’avérer attractive, cela permet d’obtenir une non-imposition partielle, voire totale, du montant des loyers. La défiscalisation est donc au rendez-vous grâce à l’avantage fiscal Censi-Bouvard. Pour l’année 2016, il s’applique aux résidences de services, celles liées au tourisme, et même les établissements dédiés aux personnes âgées ou handicapées.

Selon la loi, Censi-Bouvard permet de réduire l’impôt sur le revenu en respectant la limite du prix de revient, il est fixé à 11% du tarif d’achat. De plus, il est compatible avec plusieurs logements acquis en une seule année.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *