Locapass : mode d’emploi

En France, les étudiants ont souvent du mal à louer un logement compte tenu de leurs charges mensuelles (incluant le loyer) et de leur budget souvent très limité. Pour les aider, il existe des aides financières qui leur sont principalement destinées : les aides Locapass. Formées par l’avance Locapass et la garantie Locapass, elles sont financées par l’Action Logement (ex-1 % logement) dans le but d’alléger les dépenses mensuelles en partie dues au loyer.

L’avance Locapass

Avec ce dispositif, le locataire perçoit un montant à l’avance s’il en a besoin en guise de dépôt de garantie. C’est la somme versée par le locataire avant toute location pour garantir l’exécution de ses obligations locatives. Si aucun incident ne s’est produit, il lui sera restitué à son départ.

Il concerne uniquement les étudiants / jeunes de moins de 30 ans en recherche d’emploi, ayant une convention de stage, ou un ou plusieurs CDD cumulés de 3 mois au minimum ainsi que les boursiers d’État. Pour ce qui est du montant, il s’élève à 500 € au maximum avec un remboursement progressif, différé de 3 mois.

La garantie Locapass

Cette aide couvre le bénéficiaire s’il n’arrive pas à régler ses loyers. Dans le cadre d’une location, le propriétaire du logement demande généralement une caution (organisme ou personne) pour s’assurer qu’il percevra bien tous ses loyers mensuels et donc éviter les impayés. Dans ce sens, la garantie Locapass garantira le paiement des loyers, en guise de caution, pour tous les logements à usage de résidence principale. Le locataire pourra ainsi être couvert jusqu’à 3 ans au maximum, et pour 18 mensualités de loyers et de charges tout au plus, dans la limite de 2000 € par mois. En cas d’impayés, le remboursement pourra s’étaler jusqu’à 3 ans.

Quant aux bénéficiaires, il s’agit uniquement des étudiants / jeunes de moins de 30 ans, boursiers d’État, en recherche d’emploi, en formation au sein d’une entreprise, ou en situation d’emploi. Ceux qui ont plus de 30 ans, mais qui travaillent dans le secteur privé peuvent également en bénéficier.

Comment en profiter ?

Il suffit de s’adresser à un organisme d’Action logement le plus proche et d’y déposer une demande 2 mois après la date d’effet de bail au plus tard. Notons également que cette aide ne concerne que les logements qui appartiennent à des personnes morales, comme les HLM par exemple.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *