Les dessous du mandat de recherche immobilier

Mandat de recherche immobilier

Le mandat de recherche immobilier est un contrat signé entre un particulier cherchant à acquérir un bien et un professionnel de l’immobilier. Signer un mandat de recherche immobilier permet à l’agence immobilière et principalement à l’agent immobilier de négocier et prospecter au nom du mandant ou du futur acquéreur.

 

 

Le rôle du chasseur immobilier

Un professionnel muni d’un mandat de recherche est couramment qualifié de chasseur immobilier. Son rôle va être de prospecter pour un client afin de lui proposer différents bien immobiliers qu’il serait susceptible d’acheter. D’une durée de 3 mois et pouvant être renouvelé une seule fois, un mandat de recherche est régie par la loi de la loi n° 70-9 du 2 janvier 1970 et du décret n° 72-678 du 20 juillet 1972 réglementant la profession d’agent immobilier.

Mandat de recherche simple ou exclusif ?

Un mandat de recherche simple n’est aucunement garant d’exclusivité pour le chasseur de tête, l’acquéreur pouvant effectuer d’autres recherches en parallèle, seul ou avec l’aide d’autres professionnels.
Dans le cas d’un mandat de recherche immobilier exclusif, il n’est pas interdit par la loi de poursuivre ses recherches seul ou avec un autre professionnel, toutefois, la commission du chasseur sera due quoi qu’il arrive. La plupart des chasseurs vous proposeront ce type de contrat afin de bénéficier d’une sécurité leur permettant de leur assurer un revenu. Mais choisir un mandat de recherche exclusif peut également être un avantage pour l’acquéreur puisque les biens proposés sont souvent de meilleure qualité.

Mandat de vente VS mandat de recherche : quelle différences

Le mandat de vente est une transaction immobilière des plus classiques puisque c’est simplement un contrat signé entre un acheteur et un vendeur. Le mandat de recherche est donc asymétrique puisqu’il inclut un intermédiaire dans la transaction, qui est le chasseur immobilier.

A quel moment payer le chasseur immobilier ?

L’acquérir n’a aucune commission à régler tant que la transaction immobilière n’est pas réalisée. La personne mandatée est payée lorsque la vente est actée et enregistrée par-devant notaire. A noter que les droits d’enregistrement sont calculés à partir du prix de vente hors commission. Aucun frais de notaire n’est donc à régler sur l’argent versé au notaire.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *