Financer ses travaux avec le prêt travail d’Action Logement

financement prêt travail action logement

Vous souhaitez réaliser des travaux de rénovation, d’amélioration ou d’agrandissement de votre résidence principale ? Vous souhaitez adapter votre logement pour une personne à mobilité réduite ? Vous pouvez obtenir un financement adapté grâce au prêt travail d’Action Logement !

Prêt travail d’Action Logement : mode d’emploi

Le prêt travail d’Action Logement est prêt à un taux réduit, d’une durée de 20 ans maximum, permettant de financer tous travaux effectués sur un logement principal quel que soit son envergure.
Il finance tous :

  • travaux d’amélioration, mise aux normes, sécurité,
  • travaux d’agrandissement et de construction de la résidence principale,
  • travaux d’amélioration donnant accès à une subvention de l’Anah,
  • travaux d’amélioration pour les logements indignes ou encore habitat portant atteinte à la dignité humaine,
  • travaux d’optimisation de la performance énergétique (isolation, chauffage, etc.),
  • travaux d’adaptation du logement des personnes à mobilité réduite,
  • travaux d’amélioration des copropriétés dégradées,
  • travaux de réhabilitation de logements suite à une catastrophe naturelle.

Le prêt travail d’Action Logement : Conditions d’emprunt

Le prêt travail d’Action Logement est ouvert à :

  • Tous salariés et préretraités du secteur privé non agricole comptant au moins dix salariés
  • Tous propriétaires ou locataires de leur résidence principale

En outre, il existe également certaines conditions relatives à la nature des travaux en vues.
Dans le cas de travaux d’amélioration de logement, le prêt n’est accordé que sur présentation des factures de travaux de moins de trois mois. Facture au nom du bénéficiaire.
Dans le cas de travaux d’agrandissement de logement, le prêt n’est accordé que si les travaux ne conduisent à la réalisation d’une surface habitable d’au moins 14 m². Le versement aura alors lieu dans les 3 mois après la réalisation des travaux.

Le montant du prêt travail d’Action Logement

Généralement, le montant du prêt travail d’Action Logement couvre la totalité du coût des travaux et des honoraires relatifs à ces derniers à condition qu’ils ne dépassent pas le plafond fixé à 10 000 euros.

  • Pour les travaux d’adaptation du logement des personnes à mobilité réduite : 100 % du prix de revient prévisionnel des travaux dans la limite de 10.000 €
  • Pour les travaux de réhabilitation de logements endommagés suite à une catastrophe naturelle : 100% des coûts des travaux dans la limite de 10 000 €
  • Pour les autres travaux d’amélioration ou d’agrandissement

Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *