Principe de la Maison autonome

maison-autonome

Une maison autonome est une maison qui ne dépend d’aucune source énergétique. Elle produit la totalité des besoins énergétiques dont elle aura besoin. Divers procédés sont mis en place pour assurer cette indépendance en fonction des besoins énergétiques.

L’autosuffisance énergétique : principe

Ce type de construction est basé sur plusieurs types d’énergies. On peut citer entre autres, l’énergie électrique, l’eau potable… Ses caractéristiques sont semblables à celle de la maison passive qui se repose sur trois types de maison à savoir : la maison bioclimatique, la maison HQE et la maison domotique.

Une maison autonome se base sur une intégration intelligente du logement avec le lieu tout en mettant l’accent sur la durabilité du logement. Elle se chauffe sur le principe de l’inertie thermique qui emmagasine les calories produites par le soleil et les restitue sous forme d’énergie. Elle représente un allié incontournable pour ceux qui ont envie de faire plus d’économies.

Techniques employées pour ce type d’habitat

Pour ce type de construction, les panneaux solaires électriques et thermiques ou d’éoliennes sont souvent utilisés afin de produire l’énergie électrique. On peut aussi citer le plancher chauffant à l’énergie solaire et le système d’isolation intérieure et extérieure, qui sont aussi utilisés pour la production de chaleur.

 

Dans le même registre, on note l’utilisation des panneaux solaires thermiques et de mur trombe. Pour la production de gaz, on se sert de la méthanisation liée à la fermentation de déchets d’origine végétale, par ce processus, on obtient un méthane utilisable. Quant à la production d’eau potable, elle s’établit par la récupération de l’eau de pluie par une citerne. On note aussi la production d’eau potable par épuration naturelle grâce à la végétation aquatique ou de la production d’eau chaude sanitaire.

Différents procédés rendent une maison autonome soit sur le plan électrique, sur la production de chaleur, de gaz ou de la production d’eau potable.

 


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *