Combien coûte un syndic de copropriété ? 

syndic-copropriete

Les honoraires du syndic de copropriété sont un véritable casse-tête pour les copropriétaires, car ils n’arrêtent pas d’augmenter. Combien coûtent-ils vraiment ? Comment fixer leurs honoraires ? Lisez cet article pour y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’un syndic de copropriété ?

Le syndic de copropriété joue à la fois le rôle de médiateur et d’organisateur des lieux en tenant compte du règlement de copropriété. L’ensemble des copropriétaires doit indiquer un syndic de copropriété pour le suivi et la bonne gestion des travaux d’entretien dans l’immeuble.

Combien coûte un syndic de copropriété ?

Normalement, le montant des honoraires d’un syndic de copropriété est très variable. Toutefois, les honoraires d’un syndic sont fixés durant l’assemblée générale annuelle des copropriétaires.

Cette numération se compose de deux types d’honoraires :

Un forfait annuel pour la gestion des prestations courantes

Ce forfait sera défini conformément par la loi Alur. Il est calculé en fonction du nombre de lots et des équipements (piscine, espace vert, ascenseur, parking…), de la présence ou non d’un gardien.

Des honoraires pour les prestations spécifiques

Il y a aussi les honoraires pour les interventions exceptionnelles dont la liste est définie par décret. Il s’agit le plus souvent du recouvrement des impayés, du suivi des travaux, de l’organisation des réunions, des interventions en cas de sinistre, des gestions des conflits. Ce tarif varie du simple au double selon les horaires d’intervention : durant les heures de bureau ou pendant la nuit.

Par ailleurs, les honoraires varient d’un syndic à l’autre et d’un département à un autre. Le syndic de copropriété bénéficie d’un compte bancaire à son nom (à l’exception des immeubles de moins de 15 lots).


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *