Retour du PTZ dans l’ancien pour 2016

Restreint dans 6000 communes rurales éligibles en 2015, le PTZ dans l’ancien est désormais ouvert sur tout le territoire français depuis le 1er janvier 2016 incluant les 30 000 communes de la zone C. Cette mesure intègre la loi de finances 2016 et concerne ainsi les offres émises à compter du 1er janvier 2016.

 

L’extension du dispositif vise principalement à « faciliter l’accès à la propriété » d’après le Président de la République, initiateur du projet. Cela donnera un grand souffle au PTZ dans la zone la plus rurale qui représente 90 % du territoire et qui abrite 40 % de la population. Aussi, ces secteurs enregistrent les prix les plus accessibles et la mesure ne fera qu’améliorer le pouvoir d’achat des jeunes ménages.

Une mesure non isolée

L’élargissement du PTZ 2016 s’accompagne de quelques améliorations significatives. On retient notamment l’augmentation de la part de financement réservé au PTZ à 40 % au lieu de 35 %. Dans la zone la plus chère (A), un célibataire pourrait ainsi emprunter sans intérêt jusqu’à 39 000 €.

 

Par ailleurs, le bénéficiaire n’est plus obligé d’utiliser le logement comme résidence principale pendant 25 ans (durée du remboursement en principe). Il peut désormais louer ou utiliser les locaux en tant que résidence secondaire après un délai de 6 ans. Enfin, le plafond des ressources de l’emprunteur passe de 36 000 € à 37 000 €.


Vous avez aimé cet article? Partagez le !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *