4 conseils pour obtenir un emprunt immobilier après 60 ans

Obtenir un emprunt immobilier lorsqu’on a au-delà de la soixantaine semblait à priori mission impossible il y a de cela quelques années. Les institutions bancaires rechignaient en effet à répondre favorablement aux demandes de prêts immobiliers des séniors. Cependant, les choses ont évolué aujourd’hui. Pour peu que vous sachiez vous y prendre, il n’y a pas de raison pour que vous n’obteniez pas votre emprunt. Voici nos conseils pour vous aider à y parvenir.

Assurance emprunteur

Le principal obstacle pour l’obtention d’un emprunt immobilier chez les personnes de plus de 60 ans est l’assurance emprunteur. Disposer d’une assurance emprunteur est normalement une garantie suffisante pour obtenir un prêt immobilier. Cependant, à plus de 60 ans, les conditions de souscription d’une telle assurance dans le réseau bancaire deviennent assez complexes avec une couverture qui n’excède généralement pas 75 ans. Heureusement, vous avez la possibilité de choisir une assurance emprunteur autre que celle de votre banque. Les assureurs proposent la plupart du temps des conditions plus accessibles, avec par exemple une couverture qui peut aller au-delà de 85 ans.

Adossement de l’emprunt à un autre produit d’épargne

À défaut d’assurance emprunteur, si vous êtes propriétaire d’une assurance vie, d’un dépôt à terme ou de tout autre produit d’épargne pouvant servir de garantie pour votre emprunt, n’hésitez pas à l’introduire dans votre dossier de demande de prêt immobilier. Les banquiers sont généralement tout aussi sensibles à ce genre de gage, même si une fois le prêt obtenu, vous n’aurez plus la possibilité d’user de votre épargne comme vous le souhaiteriez.

Caution d’une tierce personne

Tout comme l’endossement d’un produit d’épargne, la caution d’une tierce personne accroît considérablement vos chances de décrocher un emprunt immobilier si vous avez 60 ans et plus. Il peut s’agir d’une personne de votre famille ou de votre entourage disposant suffisamment de moyens, et qui se porte garant pour rembourser votre dette, au cas où vous ne seriez plus capable de le faire.

Apport personnel et durée de remboursement raisonnables

Le niveau de l’apport personnel et la durée de remboursement de l’emprunt sont deux critères importants aux yeux des banquiers, surtout lorsqu’il s’agit d’accorder un prêt immobilier a un sénior. Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez disposer d’un apport personnel suffisant, c’est-à-dire un montant avoisinant tout au moins le tiers du montant total du prêt immobilier.

D’un autre côté, la durée moyenne de remboursement généralement imposée pour les prêts aux séniors se situe entre 10 et 15 ans. Si vous êtes capable de rembourser votre dette dans ce délai, vos chances d’obtenir l’emprunt immobilier sont réelles.

Quel est l’âge limite pour obtenir un crédit immobilier ?

Si on pose la question aux banques et aux établissements de crédit, à propos des questions les plus souvent posées par leurs clients, une revient très souvent : jusqu’à quel âge peut-on emprunter ? Si on se place uniquement du côté légal de la chose, il n’y a aucune limite d’âge pour demander et obtenir un crédit quel qu’il soit. Dans les faits, à partir d’un certain âge et en fonction du profil de l’emprunteur, la réalité est bien différente.

Si vous aussi, vous vous demandez jusqu’à quel âge peut-on emprunter sur 25 ans, la réponse la plus couramment donnée par les différents établissements bancaires, est de 50 ans, pour la simple et bonne raison, que la retraite est synonyme d’une baisse significative des revenus. Vous le savez très certainement, le premier critère d’acceptation est basé sur le revenu et le taux d’endettement.

Heureusement, l’allongement de l’espérance de vie a permis de faire changer certaines modalités. Par exemple, l’âge ne fait quasiment plus évoluer votre taux d’emprunt. Par contre, les risques de maladie grave augmentent inévitablement avec le temps. Le taux des assurances décès et invalidité, par exemple passe donc en moyenne de 0,2 % pour des jeunes actifs, à 0,5% à partir de 60 ans. Au-delà de 70 ans, le taux peut même dépasser les 1,5%. Il faut donc anticiper et prévoir le surcoût. Il est donc important de ne pas uniquement se baser sur un taux, mais surtout sur toutes les assurances obligatoires qui gravitent autour d’un crédit.

Pour apporter une note positive à cet article, sachez que 4 % des emprunteurs pour un achat immobilier ont aujourd’hui plus de 55 ans. Pour trouver un crédit immobilier, il est dans ce cas préférable de passer par un courtier ou un site comparatif, car ils vous proposeront uniquement des établissements où votre âge ne posera pas de problème.