4 conseils pour estimer le prix de son loyer

Estimer un bien immobilier à sa juste valeur relève plus du casse-tête chinois que de la sinécure. De nombreux facteurs sont ainsi à prendre en compte afin d’évaluer le loyer d’un logement. Voici quelques conseils pour estimer le juste prix.

La situation et l’environnement

L’environnement est le premier paramètre à considérer en matière d’estimation locative. Concrètement, cela consiste à déterminer l’attrait de la commune que ce soit à travers les infrastructures et services disponibles, les commerces à proximité mais également sa situation Géograhique. Une estimation de l’environnement pouvant même varier d’une rue à une autre.

La qualité de la construction

Les caractéristiques techniques relatives à la construction du logement jouent également un rôle important. La qualité de la construction étant notamment évaluée en se penchant sur son isolation thermique et phonique, visible en partie par la présence d’un double vitrage ou autre élément isolant. Attention, même un aspect esthétique soigné peut parfois cacher des problèmes et des malfaçons importantes.

La superficie du logement

Bien entendu, la superficie fait partie des principaux critères à prendre en compte, notamment dans les grandes métropoles où la dimension de celui-ci est parfois même l’unique facteur prix en compte afin de calculer le prix du loyer d’un appartement. Quand on parle de surface il faut également différencier la surface au sol de la surface carez (1m180 sous plafond minimum). Pour cartains bien avec mansarde, celà peut vhanger considérablement la surface totale du logement.

Le standing et la situation de l’immeuble

Dans le cadre d’un appartement, le standing de l’immeuble a également son rôle à jouer. L’aspect visuel, le type, l’année de construction et l’entretien de celui-ci étant déterminant dans cette évaluation. Outre une observation globale de l’immeuble, la situation du logement au sein de celui-ci est déterminante. Un rez-de-chaussée ayant par exemple mois de valeur qu’un deuxième étape, de même qu’une exposition plein nord versus une exposition sud.

Les performances énergétiques de l’immeuble

Une maison ou un appartement en location se doit de remplir des conditions optimales en énergies. En effet, le chauffage assure le bien-être dans une maison, mais il peut aussi être une importante source de dépense. C’est dans ce but, que pour estimer le coût du loyer d’un habitat, il est impératif de déterminer si celui-ci est énergivore ou économe.

Depuis quelques années maintenant, avec le diagnostic de performance énergétique, il est possible de déterminer la quantité de gaz à effet de serre rejetée dans la nature et consommation énergétique d’un habitat. généralement, plus un logement est économe, plus son loyer est élevé car cela vous permettra d’effectuer des économies sur vos factures d’énergie.

Location vide ou meublée ?

Mettre en bail en meublé pour également avoir un impact sur le prix du loyer. En raison de la ressource mobilière d’un bien en location, son prix pourra être révisé à la hausse. En effet, le loyer prendra en compte le temps et l’utilisation que le locataire en fera. La mise en location d’un bien meublé peut également avoir des avantages foscaux pour le propriétaire car il peut donner accès à des abattements d’impots non-négligeables grâce au statut LMNP notamment.

Les frais et charges supplémentaires d’une location

Les frais et charges supplémentaires sont des traits de la location qui font baisser le loyer. Pour assurer la protection et la sécurité de votre locataire, les services d’un gardien ne lui seront pas de trop dans un immeuble de taille importante. Un service d’entretien ou un interphone entre en ligne de compte dans l’estimation du prix du loyer. Ces détails assurent une certaine crédibilité auprès de vos locataires et vos services seront plus désirés.

Les zones plafonnées en location

Les zones plafonnées en location sont des résidences du secteur immobilier régies sous des conditions fiscales données. Les immeubles construits entre janvier 2009 et décembre 2012 sont loués pour une durée de 9 ans ou plus. C’est la loi Scellier intermédiaire. La loi Pinel quant à elle offre aux investisseurs immobiliers de 2014-2020 une réduction d’impôt, tant que l’immeuble est loué nu pour une durée de 6 à 9 ans. Les lois Borloo et Besson plafonnent aussi les loyers pour des réductions d’impôts.

Comparer les autres annonces à proximité

Proposer un prix qui défit toute concurrence est un allié de taille en matière de location d’immeuble (maison, appartement, studio, etc.). Pour ce faire, il importe de faire une étude de marché sur quelques critères. En fonction du modèle du bien et des caractéristiques qu’il possède (meublé ou vide, type de chauffage, emplacement…), vous pourrez avoir une idée des prix qui se font sur ce type de location. Il vous suffit de vous rendre sur un site internet et utiliser un comparateur de loyer pour effectuer cette tâche. De nombreux sites proposent ces services. Certains accentuent plus leurs études selon les régions. Ainsi, en comparant le prix des loyers d’immeubles à proximité du vôtre, définir le coût de votre loyer sera aisé. Vous pouvez également  consulter vous même les annonces de biens similaires au vôtre et comparer les tarifs proposés.

Solliciter un professionnel

Vous hésitez et souhaitez un avis professionnel? Il est bien sûr possible de réaliser une estimation de votre appartement avec paradissimmo ou tout autre professionnel. Dans certains cas cet avis est même gratuit et sans engagement.