Quel salaire pour un agent immobilier?

Êtes-vous un agent immobilier à la recherche d’emploi ou un recruteur en quête d’une perle rare pour votre entreprise ? Vous vous posez alors des questions sur les modalités de paiement équitables pour un agent immobilier. Voici ce qu’il faut retenir sur le salaire pour un agent immobilier !

Les facteurs qui impactent le salaire d’un agent immobilier

La rémunération moyenne d’un agent immobilier dépend de plusieurs facteurs.

Le rôle de l’agent immobilier

Il s’agit d’un facteur très important qui influence le salaire d’un agent immobilier en service.

En effet, ce dernier se voit confier un volume de travail donné. Encore, faut-il que sa rémunération soit proportionnelle à son cahier des charges. En général, il s’agit d’un sujet débattu depuis l’entretien. Nous pouvons par exemple noter des différences différences de salaire entre des agents de location et ceux d’achat/vente.

Puisqu’un petit rappel ne fait jamais de mal : attention le promoteur et l’agent immobilier sont parfois confondus même si ils ont des rôles complètement différents. L’agent immobilier s’occupe uniquement de la commercialisation d’un bien et non pas de la construction comme le ferait le promoteur immobilier Cogedim par exemple.

Les années d’expérience de l’agent immobilier

L’expérience acquise est une ressource très appréciée par la plupart des entreprises. Il s’agit d’un facteur déterminant du salaire moyen d’un agent immobilier. Plus précisément, un agent expérimenté est plus productif et mérite d’être mieux valorisé dans sa rémunération. Ainsi, les années d’expérience réalisées dans le domaine représentent un réel capital pour un agent immobilier. Son salaire est calculé en fonction de taux appliqués selon le nombre d’années.

La formation de l’agent immobilier

Différents études sont possibles pour devenir agent immobilier (plus d’infos sur cersa). Un agent issu de certaines formations prestigieuses ou ayant d’autres diplomes en annexes (droit, gestion de patrimoine…) peut parfois être mieux valorisé également.

Le standing des ressources immobilières

Le standing des ressources immobilières promues par un agent immobilier a un lien direct avec sa rémunération. Autrement dit, la commission perçue par l’agence est proportionnelle à la valeur des ressources immobilières dont il est chargé. Ainsi, les agents immobiliers qui gèrent les biens haut de gamme ont un salaire plus important. Il va sans dire que ceux qui gèrent des ressources moins coûteuses perçoivent moins de commissions.

Le statut de l’agent immobilier

Plusieurs types de contrats peuvent relier un agent immobilier à son employeur. C’est-à-dire qu’un agent immobilier peut être un salarié ou un indépendant. Ainsi, son mode rémunération dépend de son statut et de plusieurs autres modalités propres à chaque entreprise. En général, un agent immobilier indépendant est surtout rémunéré en fonction de commissions perçues à la suite de chaque opération.

agent immobilier indépendant

Les modalités de rémunération

Il existe plusieurs façons de payer un agent immobilier.

Les salaires fixes

Un agent immobilier peut bénéficier d’une rémunération basée sur un salaire fixe. Ce dernier est retenu en fonction du volume de travail, des années d’expérience, de la valeur des biens et du statut.

Les commissions

Les commissions représentent un mode de rémunération assez pratique pour un agent immobilier. En effet, il réalise plusieurs opérations qui servent à calculer son salaire. En général, une grille salariale est déterminée dans ces cas par les employeurs. Il s’agit de plusieurs paliers de rémunération, correspondants à un objectif donné.

Les salaires fixes plus commissions

La plupart des employeurs rémunèrent un agent immobilier par paiement d’un salaire fixe, en plus des commissions sur les opérations réalisées. Les commissions servent dans ces cas à le booster et à accroître sa productivité.

En définitive, le salaire pour un agent immobilier dépend de sa charge de travail, de son expérience, de la valeur des ressources et de son contrat. Il peut s’agir d’un salaire fixe ou encore, de commissions perçues sur les opérations effectuées par chaque agent.